Menu

Biographie

Francis Poulenc

Francis Poulenc est un pianiste français ayant appartenu très tôt au « Groupe des six », comptant dans ses rangs les principaux musiciens hexagonaux du XXe siècle.

Francis Poulenc voit le jour le 7 janvier 1899 à Paris. Fils d’industriels, il grandit dans une famille aisée, ce qui lui permet d’avoir très tôt accès à une éducation musicale de qualité. Il apprend ainsi le piano auprès de Ricardo Viñes, et commence dès 7 ans à composer, poussé par une mère elle aussi mélomane. Peu attaché aux conventions, il se démarque à l’adolescence par un style atypique lié à sa qualité d’autodidacte. Son premier succès, la Rapsodie nègre (1917), lui ouvre les portes des maisons d’édition, et donc du fameux « Groupe des six » qu’il intègre en 1920 aux côtés de Darius Milhaud et Arthur Honegger.

Peu productif dans les années 1920, il amorce un virage dans sa carrière dans les années 1930 avec Concerto pour deux pianos (1932), mais surtout Litanies à la Vierge noire de Rocamadour (1936). Plus graves, ses pièces deviennent alors aussi plus profondes. Durant la Seconde Guerre mondiale, certaines de ses oeuvres comme Animaux modèles ou Figure humaine (1943) seront considérées après coup comme des actes de résistance. Après un passage aux États-Unis à la fin des années 1940, la fin de sa vie est marquée par des oeuvres placées sous le sceau de la maturité, dont La voix humaine en 1958. Il meurt le 30 janvier 1963 à Paris, d’une crise cardiaque foudroyante.

Calendrier

Evenements passés