Menu

Biographie

Frank Zappa

Autodidacte, Frank Zappa se passionne très tôt pour les avant-gardes européennes – Varèse qu’il découvre par hasard chez son disquaire local, puis Stravinsky, Webern, Bartok… – tout en participant, d’abord comme batteur, à différents groupes de rythm’n blues. Cette double filiation, il ne cessera tout au long de sa carrière de les entremêler, d’abord avec les Mothers of Invention, groupe emblématique fondé à Los Angeles en 1964, actif jusqu’en 1975, et qui ne cessera de se transformer au gré des collaborations et des expérimentations musicales du compositeur, embrassant de nombreux genres.

Par la suite, Frank Zappa se produira sous son nom, réunissant lors de longues tournées un public nombreux, enthousiaste et curieux de ses inventions et provocations engagées. Parallèlement à son activité de guitariste rock virtuose (ses solos légendaires ont été transcrits régulièrement), il se consacrera toute sa vie à la composition de pages symphoniques ou de musiques plus conceptuelles. Au début des années soixante-dix, 200 Motels est une première synthèse de ces mélanges stylistiques, manifeste post-dada d’une musique associant librement les esthétiques pop et d’avant-garde, dans un désordre soigneusement organisé. La sphère de la musique savante finira par s’intéresser étroitement à ses créations : de Kent Nagano avec le London Symphonic Ochestra (1983) à Pierre Boulez qui dirige sa musique avec l’Ensemble Intercontemporain (1984, The Perfect Stranger), jusqu’à l’Ensemble Modern de Francfort (1992, The Yellow Shark).

Agenda