Menu

Biographie

Frederic Rzewski

Frederic Rzewski entreprend des études musicales avec Charles Mackey à Springfield, puis étudie à Harvard et à Princeton sous la conduite notamment de Walter Piston (orchestration), Randall Thompson (contrepoint), Roger Sessions et Milton Babbit. En 1960 il séjourne à Florence, tout en entamant une carrière de pianiste spécialisé dans les musiques nouvelles. Il prendra part aux premières performances de K. Stockhausen. À Rome, il fonde en 1966, avec Alvin Curran et Richard Teitelbaum, Musica Elettronica Viva (MEV), un collectif avant-gardiste qui mêle improvisation et musique électronique, qui rassemble des musiciens classiques et avant-gardistes, dont Anthony Braxton et Steve Lacy, et développe une esthétique musicale conçue comme un processus spontané collectif.

L’œuvre de Rzewski est marquée depuis le début par un engagement politique inconditionnel. Marxiste et antimilitariste déclaré, le compositeur prend la défense de tous ceux qui subissent aliénation et injustice. Son engagement se traduit par l’incorporation dans son écriture musicale de formes et de thèmes populaires qu’il revisite à sa manière. Pendant les années 1970, il oriente ses expérimentations vers des formes dans lesquelles style et langage sont traités comme des éléments structuraux.

 

La plupart des œuvres des années 1980 explorent des nouvelles voies dans l’utilisation de la technique dodécaphonique. Ses œuvres les plus récentes font appel à une écriture plus libre et spontanée.

Agenda