Menu

Biographie

Frédéric Verrières

Frédéric Verrières apprend la musique d’oreille, puis au CNSM de Paris avec Marc-André Dalbavie, Gérard Grisey, Michael Levinas, François Théberge, Gabriel Yared. Il compose pour le concert, le cinéma et l’opéra.

Sa musique est étroitement liée aux œuvres du répertoire musical universel, avec lesquelles il tisse des liens paradoxaux.
Il rencontre la musique de Bach, Debussy, Puccini, Coltrane, Ellington, le Flamenco, le folklore des Balkans ou de Centrafrique ou bien encore la Chanson, l’ Electro et s’associe librement à ces différents styles.
Sa musique apparaît donc par le prisme d’un genre préexistant qu’il utilise comme point de départ pour composer des fantasmagories musicales et créer une nouvelle oeuvre. Comme dans un théâtre d’ombres portées, l’image première, la forme et le style du modèle se mettent à trembler entre reconnaissance, délire et transgression.

Agenda