Menu

Biographie

Henry Fourès

Né à Coursan (Aude), Henry Fourès, après des études d’histoire de l’art, se forme à la musique au CNSM de Paris (harmonie, contrepoint, fugue, analyse et composition) puis à l’Université de Berlin (musicologie médiévale) et à l’Académie de Vienne (piano). Stagiaire au Groupe de Recherches Musicales de 1975 à 1977, professeur responsable des musiques improvisées au Conservatoire de Pantin de 1977 à 1980, il enseigne ensuite la musicologie médiévale de 1980 à 1982 à l’Université de Toulouse le Mirail. En 1982, il est nommé Inspecteur principal de la musique au ministère français de la Culture, au sein duquel il initie en 1988 le nouveau département de la Création et des Musiques d’aujourd’hui, dont il assure la direction technique jusqu’en 1990. Directeur artistique du studio de création La Muse en Circuit, il travaille ensuite régulièrement en Allemagne, où il est invité auprès de divers ensembles symphoniques et de radios. L’éclectisme de la production de cet interprète compositeur que l’on pu dire « assis sur la barrière séparant le jazz du contemporain et se moquant bien des barrières » l’a amené à collaborer avec des créateurs d’esthétiques et d’horizons très divers : musiciens, acteurs, chorégraphes, plasticiens, réalisateurs – ou encore, pour sa pièces Correspondances, créée en 2014 à Donaueschingen, avec le jongleur Jérôme Thomas. Henry Fourès a également réalisé des films pour la télévision, et signé de nombreuses créations radiophoniques en France et en Allemagne. Il a écrit des œuvres symphoniques, de musique de chambre, des pièces électroniques, mixtes, des œuvres vocales, mais aussi conçu des installations interactives et d’importantes manifestations événementielles. De 2000 à 2009, Henry Fourès a dirigé le CNSM de Lyon.

Agenda