Menu

Biographie

Jacob Cooper

Les compositions de Jacob Cooper, présentées au Carnegie Hall, au Soundbox (San Francisco), à l’Operadagen Rotterdam, au Radialsystem V (Berlin) ou au Choregie Festival (Slovénie), sont fortement acclamées en Amérique du nord et en Europe. Parmi les  interprètes de sa musique figurent le San Francisco Symphony, le Los Angeles Philharmonic, la violoncelliste Ashley Bathgate, les pianistes Vicky Chow et Kathleen Supové et le vocaliste Theo Bleckmann. Son cycle de chants Silver Threads, écrit pour la soprano Mellissa Hughes et de l’électronique, est sorti chez Nonesuch Records en 2014 et a très bien été reçu par la critique.

Cooper est décrit comme « très talentueux » (The New York Times) et comme «  un compositeur insoumis de la musique électronique » (The New Yorker). Il a remporté des prix à la American Academy of Arts and Letters, ASCAP, Chamber Music America, et New Music USA. Il est le vainqueur du Carlsbad Music Festival en 2011.

Les oeuvres de Cooper se situent dans une atmosphère acoustique, électro-acoustique, dans le multimédia et le visuel. Sa vidéo Alla stagion dei fior est un point culminant et « un requiem bourdonnant et oscillant » (The New York Times), alors que Commencer une autre mort, « joue de façon habile sur les attentes du publique et son expérience avec l’opéra » (Capital New York). L’oeuvre figurait sur la shortlist  du 2010 YouTube / Guggenheim Biennial of Creative Video.

Agenda