Menu

Biographie

John Zorn

Musicien autodidacte, John Zorn est initié depuis son plus jeune âge à la musique classique et à la musique du monde par sa mère, au jazz et à la musique country par son père, lui donnant une connaissance musicale profonde et éclectique. Il s’inscrit au Webster College de Saint-Louis en 1973.

Après avoir découvert la musique du saxophoniste Anthony Braxton, John Zorn commence à étudier le saxophone avec Oliver Lake. Ses études musicales lui font également découvrir le free jazz, la musique d’avant-garde et expérimentale, notamment celle de Charles Ives, Karlheinz Stockhausen et John Cage. Il quitte prématurément le Webster College en 1974 et se rend l’année suivante à Manhattan, où il commence à donner des concerts de saxophone dans des lieux de culture « underground ». Grâce à son jeu de saxophone particulièrement innovant, il rencontre et collabore avec de nombreux grands interprètes du jazz, tels que Henry Kaiser, Fred Frith, Sonny Clark, Tim Berne, Brill Frisell et Lee Konitz.

Fondateur de groupes de musique hardcore (Naked City en 1988 et Painkilleren 1991) et de musique klezmer (Masada en 2004), compositeur de musique de film ainsi que de musique classique et expérimentale, John Zorn échappe à toute classification académique et musicologique, franchissant les frontières de la musique et des genres musicaux.

Agenda