Menu

Biographie

Mâkhi Xenakis

Mâkhi Xénakis partage son temps entre sculpture, dessin et écriture. Ses oeuvres figurent dans des collections publiques du Centre Pompidou, de la Manufacture de Sèvres ou du Domaine de Chaumont sur Loire.

Elle étudie l’architecture avec Paul Virilio et crée des décors et des costumes pour le théâtre, notamment avec Claude Regy. A la fin des années 1980, Mâkhi Xénakis fait la rencontre de Louise Bourgeois à New York. En 1998, elle publie un livre avec elle, Louise Bourgeois, l’aveugle guidant l’aveugle, dans lequel elle nous plonge dans la complexité et les mystères du processus de création.

En 2004 elle découvre dans les archives de l’assistance publique l’enfer carcéral vécu par des milliers de femmes depuis Louis XIV et publie Les folles d’enfer de la Salpêtrière . Elle présente parallèlement un ensemble de 260 sculptures dans la chapelle de la Salpêtrière.

A partir de 2013, elle prend en charge la diffusion et la numérisation des archives de son père, Iannis Xenakis et poursuit ce travail par un livre: Iannis Xenakis, un père bouleversant. Toujours à la recherche des questions autour de l’origine de l’œuvre, elle nous plonge cette fois-ci dans le processus de création de son père à partir de ses archives personnelles, musicales et architecturales.

Agenda