Menu

Biographie

Michel Lorand

Dans son travail de plasticien, Michel Lorand poursuit ses recherches sur les possibles apparitions dues à la contingence. Effacer, aller au bout de la disparition — des choses et de l’auteur — pour faire apparaître un objet nouveau, imprévisible, dénué de toute psychologie : « Rien n’aura eu lieu que le lieu excepté peut-être une constellation » nous dit Mallarmé. Michel Lorand s’attache ainsi à montrer des processus qui vont à l’essentiel : films, musiques, partitions, installations. Le temps, le temps long des passages, des transformations, des glissements autorise des surgissements occasionnels et imprévisibles. « Attente et imprévisible sont le même. Peut-être même, est-ce l’imprévisible, ce que l’attente attend. » Pascal Quignard, Performances de ténèbres.

Le travail de Michel Lorand a été largement diffusé dans les festivals et manifestations internationales (Biennale de Venise), ainsi que dans les institutions comme le Museo Reina Sofia à Madrid, le WIELS ou ARGOS à Bruxelles.

Agenda