Menu

Biographie

Noemi Boutin

Jeune prodige, Noémi Boutin rentre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à l’âge de 14 ans. Lauréate de nombreux concours en France et à l’étranger, elle se produit en soliste auprès de diverses formations (Orchestre de la Radio de Munich, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre de Chambre de Toulouse…) et est l’invitée des plus grandes scènes françaises (Philharmonie de Paris, Auditorium du Musée d’Orsay, Salle Cortot, la Roque d’Anthéron, L’Orangerie de Sceaux, Les Flâneries Musicales de Reims, le Festival de Radio France et Montpellier…), ainsi qu’à l’étranger. A son activité de soliste s’ajoute une véritable vocation de chambriste qu’elle a par ailleurs développé avec son trio Cérès (Prix ARD de Münich).

Son engagement en faveur de la musique contemporaine l’a conduite à travailler en étroite collaboration avec des compositeurs venus de divers horizons musicaux : François Sarhan, Magik Malik, Joëlle Léandre, Frédéric Pattar, Michael Jarrell, Frédéric Aurier, Jean-François Vrod ou encore Jacques Rebotier.

Aussi à l’aise dans le grand répertoire qu’au sein d’aventures artistiques inédites, Noémi Boutin partage la scène avec les plus grands circassiens, comédiens et musiciens de jazz, tels que Mathurin Bolze, Jörg Müller, Sylvaine Hélary, Marc Ducret ou encore Pierre Meunier…

L’authenticité et l’intransigeance de sa démarche artistique vont de pair avec son parcours surprenant et atypique, construit au gré de sa sensibilité, sa curiosité et ses rencontres.

En 2017, Noémi Boutin sort son premier disque solo autour des suites pour violoncelle de Benjamin Britten (label NoMad Music).

Tous  les  programmes  de  Noémi  Boutin  sont  soutenus  par  l’ONDA,  Office  national  de  diffusion   artistique,  et  la  Sacem  dans  le  cadre  de leur  convention  de  diffusion  musique.    La  Compagnie  Noémi  Boutin  est  soutenue  par  le  dispositif  ADAMI  365  et  la  Spedidam

Agenda