Menu

Biographie

Renaud De Putter

Originaire de Bruxelles, Renaud De Putter mène un triple parcours de compositeur, de réalisateur et d’écrivain, articulé autour des thèmes de l’identité et de la mémoire. Compositeur essentiellement autodidacte, il bénéficie cependant, à partir de 1994, des conseils de Philippe Boesmans, et participe en 2009 au stage d’informatique musicale de l’Ircam (Paris). Ses pièces sont programmées par de nombreuses institutions belges et étrangères, notamment Bozar, Ars Musica, ou encore les festivals Agora (Paris) et Musica (Strasbourg). Elles sont interprétées par des ensembles prestigieux (Accroche-Notes, Ictus, Kryptos, Musiques Nouvelles) et des solistes belges et étrangers, notamment Johan Bossers, Elise Gäbele, Stephane Ginsburg, Garth Knox et Carine Zarifian. Elles sont enregistrées chez Sub rosa et Fuga Libera. Deux d’entre elles ont été primées par l’Académie royale de Belgique. Son expression musicale libre, empruntant à différents courants esthétiques, s’exprime en particulier à travers de nombreuses pièces vocales, ainsi que dans des musiques de films. À partir de 2000, Renaud De Putter se lance lui- même dans la réalisation et signe plusieurs moyens métrages et un long métrage – dont Chants de simplification (avec les danseurs Mark Lorimer et Johanne Saunier, et les chanteurs David Linx et Hamida Tachfine, 2002) –, présentés dans des festivals tels que le Roma Film Festival, OVNI Barcelone, Instants vidéo de Marseille, le Festival d’Anthropologie visuelle de Moscou, Filmer à tout prix (Bruxelles). Il est également l’auteur de textes parus en revues, de recueils de poésie (dont l’un a été primé par l’Académie royale de Belgique) et de récits qui donnent souvent lieu à des performances scéniques, dans le cadre du Festival Scènes à Seneffe ou au Théâtre-Poème (Bruxelles).

Agenda