Menu

Calendrier

Fermer

June

2017

LUN
MAR
MER
JEU
VEN
SAM
DIM
1Thu
2Fri
3Sat
4Sun
5Mon
6Tue
7Wed
8Thu
9Fri
10Sat
11Sun
12Mon
13Tue
14Wed
15Thu
16Fri
17Sat
18Sun
19Mon
20Tue
21Wed
22Thu
23Fri
24Sat
25Sun
26Mon
27Tue
28Wed
29Thu
30Fri
Calendrier Complet

Prochainement

Ars Musica - 30 ans

Jours
:
Heures
:
Minutes

02 - 29.11.2019

13 novembre 2021 à 20:00

 Concerts

Voir horaire

Phonations

Lieu : Arsonic, Mons

Ondes vocales - Nicolà Sani © Giovanni Zoli

Ondes vocales - Giusy Caruso © Alessandro Giorgi Art Photography

Ondes Vocales - Tatsiana Zelianko © Eric Chenal

Trio(s) - Carlo Rizzo

Phonations

Partie 1 : Ondes vocales : œuvres  pour voix, piano et ondes Martenot.

En 1922, le caporal Maurice Martenot, radiotélégraphiste durant la Première Guerre Mondiale, dépose le brevet d’un instrument basé sur un oscillateur électronique. Utilisé dès 1928 à l’Opéra de Paris dans une œuvre de Levidis, le succès de ce cousin du thérémine est immédiat. Il ornera de ses sonorités fantomatiques les œuvres de Milhaud, Honegger, Messiaen, et séduira aussi bien Edith Piaf, Catherine Sauvage, Léo Ferré ou Jacques Brel. 

Nicolà Sani a notamment étudié la composition avec Karlheinz Stockhausen. Il a réalisé de nombreuses œuvres instrumentales et électroacoustiques, ainsi que des œuvres pour le théâtre musical et la danse, des installations et des œuvres mixtes présentées dans les principaux festivals de musique nouvelle, dans les saisons internationales et les festivals d’art électronique et de multimédia.

Dans le domaine du cinéma, de l’art vidéo, du théâtre musical et du spectacle, il a collaboré avec des artistes tels que Michelangelo Antonioni, Mario Sasso, Nam June Paik, Fabrizio Plessi, Studio Azzurro, Ugo Gregoretti, David Ryan…

Tatsiana Zelianko, compositrice et pianiste originaire de Biélorussie a étudié le piano à Minsk et la composition au Luxembourg.

Compositrice prolixe installée au Luxembourg depuis 2008, elle est régulièrement jouée au Grand-Duché ainsi qu’en France où elle a notamment été artiste en résidence au Festival Musiciennes de Ouessant. « J’explore » dit Tatsiana Zelianko, « des structures sonores transparentes et parfois tonales basées sur le principe de la variation ».

L’interprétation de son oeuvre Niwwelsequenz (« Séquence de nébuleuse’ »en luxembourgeois) est l’occasion pour le public belge de découvrir cette compositrice.

Cyrille Thoulen a effectué des études de sociologie à l’Université Libre de Bruxelles avant de s’orienter vers le Conservatoire Royal de Bruxelles et la classe de composition de Daniel Capelletti.

Comme sociologue, il s’est spécialisé dans le domaine des arts, menant un travail de recherche en profondeur sur ce qui contribue à créer le « goût » du musicien, de celui de l’interprète amateur à celui qui guide les choix du compositeur, etc.

En tant que compositeur enfin, il poursuit un travail parallèle consistant à tenter d’établir une synthèse entre différents héritages, en considérant ce que des esthétiques présentées comme opposées (tonalité, atonalité, spectralisme, microtonalité, etc.) peuvent en réalité s’apporter mutuellement comme autres « acquis ».

Partie 2 : Trio(s) : un concert de Henry Fourès, Beñat Achiary et Carlo Rizzo

Il faut avoir entendu une fois au moins dans sa vie le chant basque de Beñat Achiary. Il n’y a pas d’équivalent à cette expression vocale à la fois tellurique et céleste qui aurait ravi le compositeur du Pierrot Lunaire. Carlo Rizzo s’exprime, quant à lui, au moyen de tambours sur cadre de tous genres, de toutes contrées, de toutes traditions. Sa virtuosité, notamment sur le tambourin polytimbral qu’il a développé, est hors-normes.

De quoi rendre incontournable le concert de ce 13 novembre au Théâtre Arsonic, et ce, sans compter l’intervention au piano de l’élément fédérateur du trio, ce musicien-compositeur surprenant, à la fois interprète de tradition classique et musicologue tout terrain qu’est Henry Fourès, formé à la musique médiévale aussi bien qu’au piano, puis à l’électronique musicale. Éclectisme en miroir pour ce qui est de sa carrière d’enseignant, d’abord en tant que professeur de musiques improvisées et d’histoire de la musique médiévale.

On ne s’étonnera pas que la musique proposée par le trio Henry Fourès, Beñat Achiary et Carlo Rizzo jaillisse d’une convergence entre traditions des jeux et des rythmiques de la langue et du chant basque, traditions des tambours sur cadre du sud italien, d’Inde et d’Afrique du nord, et traditions d’une écriture pour le piano. De l’inouï en perspective…

 

Programme

Partie 1 - Ondes vocales -

Anna Blossom has wheels - Nicolà Sani (1961), Création mondiale - Commande ARS MUSICA

Oeuvre-thérapie, Niwwelsequenz - Tatsiana Zelianko , Création mondiale - Commande ARS MUSICA

Scorcio - Cyrille Thoulen , Création mondiale - Commande ARS MUSICA

Partie 2 - Trio(s) -

Célébration du Fa - Henry Fourès (1946), Création belge

Célébration de la caresse, pour tambourin polytimbral - Henry Fourès (1946), Création belge

Déploration - Henry Fourès (1946) Benat Achiary (1947) Carlo Rizzo (1955)

Celan Paul - Henry Fourès (1946) Benat Achiary (1947) Carlo Rizzo (1955)

Robin Armand - Henry Fourès (1946) Benat Achiary (1947) Carlo Rizzo (1955)

À la recherche du rythme perdu - Luc Ferrari (1929)

, Gabriel Hollander (chef d'orchestre)

, Anna Clementi (chant)

, Thomas Bloch (Ondes Martenot)

, Giusy Caruso (piano)

, _

, Beñat Achiary (chant)

, Carlo Rizzo (tambourins sur cadre)

, Henry Fourès (piano)

coproduction

MARS - Mons arts de la scène

Anna Clementi © Ava Pivot

Benat Achiary © Guillermo Navarro

Henry Fourès © Anne Fourès

Carlo Rizzo

Thomas Bloch © Frederic Godard

Cyrille Thoulen © Cyrille Thoulen

A propos
d'ARS Musica

Voir plus

Découvrir
le programme

Voir plus